Chapter 217 | Chapter 216 | Chapter 215

Accueil / Culture / Cinéma / Gal Gadot refuserait de faire Wonder Woman 2 en soutien aux victimes ​de harcèlement

© Warner Bros.
Culture

Gal Gadot refuserait de faire Wonder Woman 2 en soutien aux victimes ​de harcèlement

par Melanie Bonvard le 13 novembre 2017
380 partages

L'actrice star de Wonder Woman pourrait bien ne pas jouer dans le second volet des aventures de Wonder Woman. Explications.

Si les dénonciations d'agressions sexuelles et de harcèlement ne cessent de pleuvoir ces dernières semaines, notamment à propos d'Harvey Weinstein ou encore Kevin Spacey, récemment c'est le producteur Brett Ratner qui est accusé. Plusieurs actrices l'avait dénoncé en déclarant avoir été victime de harcèlement sexuel de la part du producteur. On compte notamment Ellen Page qui, lors du tournage de X-Men, a du faire face aux remarques désobligeantes de Brett Ratner : "​Tu devrais la baiser pour lui faire réaliser qu'elle est gay'. Voilà ce qu'il a dit à propos de moi durant une réception avec l'équipe du film. Il a regardé une femme qui se tenait près de moi, et qui avait environ dix ans de plus. Je me suis sentie violée par ce qui s'est passé. Il a révélé que j'étais gay au reste de l'équipe, sans aucun respect pour mon bien-être. Cette façon de faire, agressive et publique a fait naître en moi un sentiment de honte. C'est l'un des pires effets de l'homophobie." explique l'actrice.

Et la liste est longue. Six autres actrices, dont Olivia Munn, l'ont accusé de harcèlement. Un scandale qui a encore fait parler de lui et qui a fait réagir beaucoup de monde, dont Gal Gadot, star de Wonder Woman. L'actrice, outrée par le comportement dont Brett Ratner est accusé, a décidé de ne pas signer le deuxième volet de Wonder Woman. Pourtant, cet été, la réalisatrice de Wonder Woman Patty Jenkins avait officiellement annoncé une suite au film. Si Brett Ratner était producteur sur le premier volet, Gal Gadot tient à s'assurer que celui-ci ne travaillera pas sur le deuxième volet avant de le signer. L'actrice, qui tient à ses principes et semble être très engagée sur ce point, compte bien avoir le dernier mot. Une source proche de la Warner Bros aurait déclaré au New York Post : "Elle est déterminée et s'en tient à ses principes. Elle sait aussi que le meilleur moyen de frapper des gens comme Brett Ratner est de s'en prendre à leur porte-feuille. Elle sait aussi que Warner Bros n'a pas d'autre choix que de la suivre sur cette question. Ils ne peuvent pas avoir un film qui vante l'émancipation des femmes financé en partie par un homme accusé d'harcèlement sexuel sur des femmes." Affaire à suivre donc ! Le mois dernier déjà, elle avait refusé de se rendre à un dîner mettant à l'honneur le producteur. Il n'y a pas à dire, Gal Gadot semble être une véritable Wonder Woman en véhiculant un tel message !

A voir aussi :
Scandale ! Ed Westwick, de "Gossip Girl", est une nouvelle fois accusé de viol

Harvey Weinstein, plus grand producteur d’Hollywood et harceleur sexuel depuis 30 ans ?

Abonnez-vous à notre newsletter buzz pour suivre toute l'actualité.

par Melanie Bonvard 380 partages

vous aimerez aussi

par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin