3rd person | Survival | Open World

Accueil / Culture / Cinéma / Titanic : des lycéennes prouvent que Jack et Rose auraient pu survivre tous les deux

© 20th Century Fox / ParamountPictures / Lightstorm Entertainment
Culture

Titanic : des lycéennes prouvent que Jack et Rose auraient pu survivre tous les deux

par Mélodie Capronnier le 11 novembre 2017
468 partages

Le débat fait rage depuis la sortie du film de James Cameron il y a 20 ans. Trois jeunes filles viennent de prouver mathématiquement que Jack aurait pu survivre !

Depuis la sortie de Titanic en 1997, le débat fait rage : Jack aurait-il pu survivre ? Les démonstrations prouvant qu'il y avait suffisamment de place sur la planche s'accumulent, ne faisant que nous frustrer encore plus de voir le personnage incarné par Leonardo DiCaprio mourir de froid....

Cette fois, ce sont trois lycéennes australiennes qui viennent de prouver que Rose et Jack auraient pu survivre tous les deux. Et c'est mathématique ! Après avoir regardé le film culte, Christy Zang, 16 ans, scolarisée à l'école de Westminster, a proposé à ses amies, Abigail Wicks et Julia Damato, de démontrer que la fin aurait pu être toute autre. Dans l'espoir de remporter le MASA Junior Secondary Mathematics Enrichment Project Awards, les trois jeunes filles se sont attelées à la tâche.

Dans des propos rapportés par The Advertiser, Abigail Wicks, 15 ans, explique : "Nous avons examiné la flottabilité de la porte, et comment elle évoluerait s'il y avait des gens dessus. Nous avons fait beaucoup d'expériences et de tests, et regardé quels types de matériaux étaient utilisés à l'époque." Sa camarade, Julia Damato, raconte qu'il leur fallait aussi calculer si la flottabilité de la porte aurait été affectée par le sel présent dans l'eau. Et leur constat est sans appel : si Jack Dawson et Rose DeWitt avaient pris le temps d'y réfléchir, la fin de Titanic ne serait pas aussi tragique !

Il existait en effet une solution d'une simplicité enfantine : mettre les gilets de sauvetage sous la porte pour qu'elle flotte mieux, et s'installer ainsi tous les deux. Ainsi, nous n'aurions pas à verser toutes les larmes de notre corps à chaque fois qu'on regarde le film de James Cameron !

Angela Phillips, la professeur de Abigail Wicks, Christy Zang et Julia Damato, trouve l'idée du concours auquel elles ont participé formidable car cela permet aux élèves de faire "quelque chose d'un peu différent" grâce à ce qu'ils ont appris en cours de maths. Cette année, une autre équipe s'est interrogée pour savoir si le mur que Donald Trump veut construire entre les Etats-Unis et le Mexique est réalisable. De leur côté, les trois jeunes filles ayant remporté le concours de leur région, elles vont pouvoir aller défendre leur projet lors de la compétition nationale, le National Maths Talent Quest.

A lire aussi : Céline Dion a fêté les 20 ans de Titanic avec une performance qui nous a émus aux larmes (photos et vidéo)

Pour suivre l'actu, abonnez-vous à la newsletter buzz

par Mélodie Capronnier 468 partages

vous aimerez aussi

par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin