Joey Wells | Dwayne L. Brown | Na'im Lynn

Accueil / Société / Portraits de femmes / À 24 ans seulement, Sabrina Pasterski est-elle vraiment la nouvelle Einstein ?

Société

À 24 ans seulement, Sabrina Pasterski est-elle vraiment la nouvelle Einstein ?

par Natacha Couvillers le 14 novembre 2017

Cela fait des mois que l’université d’Harvard claironne que Sabrina Pasterski, 24 ans, est la digne héritière d’Einstein. Doit-on y croire ? Portrait express d’une jeune femme qui explose déjà les lois de la relativité.

Lorsqu’on se penche sur le cas de Sabrina Gonzalez Pasterski, difficile d’échapper à un fait qui laisse admiratif. Alors qu’elle n’avait que 14 ans, cette jeune Américaine a construit elle-même un avion monomoteur. Comme si l’exploit n’était pas assez parlant, elle a passé deux ans à peaufiner l’engin puis s’est installée aux commandes pour le faire voler au-dessus du Lac Michigan. Cela ne fait certes pas de vous un nouvel Einstein, mais attendez plutôt la suite.

Quand elle ne joue pas les Flagada Jones, Sabrina étudie. Beaucoup. Avec facilité sans doute aussi. Mais ça n’empêche. À seulement 17 ans, elle obtient son diplôme de l’Académie des Mathématiques et des Sciences de l’Illinois et intègre le MIT. Elle en ressort quatre ans plus tard – à l’âge où les élèves normaux, eux, font leur entrée – auréolée d’un titre honorifique de major de promotion.

À l’âge où d’autres hésitent encore sur leur métier, elle achève une thèse sur les trous noirs, la gravité et son impact sur l’espace et le temps.

Si Sabrina Gonzalez Pasterski, aujourd’hui 24 ans, est comparée par les médias à Einstein depuis des années, c’est bien évidemment parce qu’elle est ultra brillante, mais aussi parce qu’elle s’intéresse à une discipline qui aura hanté le maître jusqu’à sa mort : la physique quantique. Aujourd’hui doctorante à Harvard, la Chicagoanne d’origine cubaine achève une thèse sur les trous noirs, la gravité et son impact sur l’espace et le temps, un travail titanesque qu’elle réalise sous la houlette d’Andrew Strominger, physicien révéré en la matière.

Et elle a déjà refusé une offre du patron d’Amazon.

200 de QI. Sabrina fascine et écrit sa légende. Stephen Hawking, pour appuyer ses propres travaux, l’a déjà citée ! Bien des fantasmes circulent à son sujet, du type : « Est-il vrai qu’elle la femme la plus intelligente du monde et qu’elle a 200 de QI ? » Elle s’est aussi déjà offert le luxe de refuser les avances de Jeff Bezos, le patron d’Amazon, lui aussi passionné d’astronautique, qui lui faisait les yeux doux pour l’embaucher. Alors, Sabrina Pasterski deviendra-t-elle vraiment la nouvelle Einstein ? Prétendre qu’on a la réponse à cette question serait aussi mytho que de vous annoncer les numéros du prochain tirage gagnant du Loto. Mais au regard de sa jeunesse, de sa détermination, de ses travaux déjà respectés et de son entourage, il y a fort à parier que la jeune femme réalisera de grandes choses dans la vie.

Pas de smartphone, ni de compte Facebook. Au programme pour elle : percer certains mystères de l’univers, avec l’envie d’emboiter les pas des grands, que ce soit Einstein, Bohr ou Marie Curie. Mais d’ici là, cédera-t-elle comme d’autres aux sirènes de l’industrie ? Si la réponse reste en suspend, une chose est d’ores et déjà certaine : Sabrina Gonzalez Pasterski est presque une sainte. Ça paraît difficile à croire, mais la jolie brune n’a jamais bu, jamais fumé, n’est inscrite sur aucun réseau social, n’a pas de smartphone et… son cœur est à prendre. Si vous êtes sous le charme, vous savez ce qu’il vous reste à faire : l’attirer dans un trou noir.

Comme Sabrina Pasterski, on devrait toutes oser sortir des sentiers battus ! Découvrez notre campagne coup de cœur SEAT qui met à l’honneur l’audace et l’indépendance pour la nouvelle Arona. Deux qualités que les femmes modernes se doivent de revendiquer, partout et tout le temps. L’esprit “Do Your Thing” de la campagne nous engage à tracer notre propre chemin sans se soucier des codes déjà établis. C’est une nouvelle voie qui s’ouvre !

par Natacha Couvillers

vous aimerez aussi

par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin