Chapter 64 | Chapter 63 | Chapter 62

Accueil / Société / News société / Le stashing, la dernière tendance malsaine qui se propage chez les couples

© istock
Société

Le stashing, la dernière tendance malsaine qui se propage chez les couples

par Anais Moine le 12 septembre 2017
1 105 partages

Vous êtes en couple et tout se passe merveilleusement bien… Tout, sauf le fait que vous n’ayez encore jamais rencontré les proches de votre conjoint(e) et que vous n’avez jamais été mentionné(e) sur son compte Facebook ou Instagram. Attention, vous êtes peut-être victime de stashing.

Après le ghosting ou le love bombing, un nouveau comportement malsain vient entacher les relations de couple naissantes, il s'agit du stashing.

Le stashing c’est quoi ?

En anglais "stash" signifie littéralement "cacher". Le stashing consiste donc à mettre de côté son ou sa partenaire, à ne pas le ou la présenter à ses proches, à ne jamais mentionner son nom sur les réseaux sociaux… Bref, à agir auprès des autres comme si l'on était célibataire, au détriment de son/sa conjoint(e) qui ne peut que souffrir de cette situation.

Pourquoi c’est dangereux ?

Cette situation est terriblement dévastatrice pour la confiance en soi de l'être caché. En effet, avoir l’impression d’être un secret honteux conduit à se remettre en question, "Pourquoi la personne aimée a-t-elle si peur de me présenter aux yeux de tous ?", "Qu’est ce qui ne va pas chez moi ?", "Est-ce que je suis digne de sortir avec elle?" De nombreuses questions fusent ainsi dans l’esprit de la personne occultée au point de se rabaisser et de penser que le problème vient forcément d'elle.

Afin de savoir si vous êtes véritablement victime de stashing, il est primordial d’avoir une discussion posée avec votre conjoint(e) sur la question. Peut-être est-ce simplement un problème de timidité ou de timing ! Cependant, si la faute vous est remise dessus et qu’aucune solution n’est envisageable pour améliorer la situation sur le long terme, FUYEZ !

A lire aussi : Le "love bombing", le nouveau jeu pervers qui sévit sur les applis de rencontre

Pour suivre l'actu, abonnez-vous à la newsletter buzz

par Anais Moine 1 105 partages

vous aimerez aussi

par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin