Will Yun Lee | Faizon Love | Justina Machado

Accueil / Société / News société / 1 Français sur 4 a été maltraité pendant son enfance

© istockphoto
Société

1 Français sur 4 a été maltraité pendant son enfance

par Natacha Couvillers le 17 novembre 2017
332 partages

C’est un chiffre inquiétant qu’a dévoilé l’étude menée par Harris Interactive pour l’association L’Enfant bleu. 1 Français sur 4 a été maltraité pendant son enfance. Les formes de maltraitances à cette période de la vie sont diverses, mais dans la plupart des cas, il s’agit d’agressions sexuelles et cela concerne davantage les femmes.

Les résultats de l’enquête menée par l’institut Harris Interactive pour l’association L’Enfant bleu ont été révélés jeudi 16 novembre, et les chiffres font froid dans le dos. Sur un panel de 1030 personnes, 22 % des Français disent avoir été victimes de diverses formes graves de maltraitance durant l’enfance.
Que regroupe-t-on sous le terme "maltraitance" ? L’enquête considère que c’est “le fait d’avoir été régulièrement victime de coups/menaces/insultes, absence de soins ou d’hygiène ou d’avoir été au moins une fois victime de viol ou d’agression sexuelle. Que ces actes aient été exercés par un membre de la famille ou une personne extérieure, par un adulte ou par un mineur”.

Si l’on examine un peu plus dans le détail les pourcentages, les agressions sexuelles sont les maltraitances les plus généralisées puisque 16 % des sondés disent en avoir été victimes. Parmi ces 16%, les femmes sont celles qui subissent le plus (72 %) par rapport aux hommes( 28 %).
Pour les autres cas de maltraitance, 8% concernent les maltraitances psychologiques (menaces, insultes, humiliations), 5 % des maltraitances physiques (coups), et 3 % des négligences (absence de soins, hygiène).

Ces chiffres sont en hausse comparé à l’étude qu’avait commandée l’association L’Enfant bleu en 2014 durant laquelle “seulement” 14% des personnes interrogées disaient avoir subi de la maltraitance dans son enfance contre 22% aujourd’hui…

Face à ces données, Magalie Gérard, la directrice adjointe du département "politique opinion" chez Harris Interactive explique que “le contexte dans lequel a été menée l’étude influe probablement”. Elle parle bien sûr du flot de libération de la parole depuis l’affaire Harvey Weinstein concernant les cas d'agressions sexuelles.

Face à ces chiffres alarmants, l’association L’Enfant bleu poursuit son combat et a décidé de créer un site mobile “pour permettre, grâce à la géolocalisation, de localiser l'ensemble des interlocuteurs de proximité compétents” comme le rapporte L’Express. Pour le moment l'application est au stade de projet propulsé sur la plateforme de crowdfunding Ulule. La collecte de fond est activée, alors si vous êtes sensible à cette cause vous pouvez bien sûr y participer.

Voir aussi : Les violences faites aux femmes

Découvrez les campagnes choc contre les violences faites aux femmes © Plan UK 2014/Yves Karew 2011/King Khalid Charitable Foundation 2013

A lire aussi : Violences conjugales en France : les nouveaux chiffres alarmants

Pour suivre l'actu, abonnez-vous à la newsletter buzz

par Natacha Couvillers 332 partages

vous aimerez aussi

par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin