History of Computers - 875 Words | Watch Movie | 50 Positive Habits to Transform you Life (2016) (Epub) Gooner

Accueil / Société / News société / Migrants : des campagnes chocs pour sensibiliser le public

© Benetton x Oliviero Toscani
Société

Migrants : des campagnes chocs pour sensibiliser le public

par Natacha Couvillers le 21 décembre 2017

La politique gouvernementale actuelle est vivement critiquée par la majorité et les opposants. Alors que le plan antiréfugiés de Gérard Collomb scandalise de nombreuses associations avec un nombre de mesures jugées très inquiétantes, des marques comme Benetton et des associations comme le "Collectif pour une nation refuge" s’engagent et réaffirment l’importance de l’intégration.

Le projet de loi de Gérard Collomb sur l'immigration et le droit d'asile est prévu pour la mi-janvier et beaucoup s’en indignent déjà. Et la dignité de l’Humain n’est clairement pas au coeur de ces nouvelles mesures gouvernementales. La preuve par trois :

Le délais des demandes d'asile revu à la baisse

Le texte en préparation prévoit que le délai de traitement des demandes par l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) et la Cour nationale du droit d’asile (CNDA) soit revu à la baisse. Le directeur de l’Ofpra, Pascal Brice, précise qu’il s’agirait de “les réduire à deux mois” contre six mois en 2016 comme le relaie l’Humanité. Aujourd’hui un réfugié qui voit sa demande auprès de l’Ofpra refusée a jusqu’à 1 mois pour formuler un recours devant devant la CNDA, avec cette nouvelle mesure elle serait réduite à 15 jours.

L’enfermement et l’éloignement

Une personne immigrée pourra ainsi être enfermée 90 jours en Centres de rétention administrative (CRA), contre 45 jours aujourd’hui, et même jusqu’à 110 jours dans certains cas. "Deux cents nouvelles places seront créées. Et la vidéoconférence y deviendra obligatoire" comme le rapporte l’Humanité. Gérard Collomb voulait même aller plus loin en proposant la notion de "pays tiers sûr" qui prévoyait “le renvoi d'un débouté du droit d'asile vers le pays par lequel il a transité”. Une mesure scandaleuse sur laquelle il a été obligé de revenir.

Renforcement des contrôles

Concernant la retenue pour vérification du droit au séjour qui est une mesure administrative permettant de retenir un étranger qui ne peut pas présenter son visa ou son titre de séjour (ou refuse de le faire), elle pourrait passer à 24 heures au lieu de 16 h actuellement.
Ensuite, le principe d’inconditionnalité de l’hébergement risque de fait d’être remis en cause par le contrôle systématique de la situation administrative des bénéficiaires des centres d’hébergement d’urgence.
Ce renforcement des contrôles pourront avoir lieu puisque la nouvelle mesure prévoit de demander au Siao (service intégré d’accueil et d’information) et à l’Office français de l’immigration et de l’intégration de partager leurs informations.
Pour finir, l’aide sociale se verrait retirer la mission d’évaluation de l’âge des mineurs non accompagnés, qui serait alors prise en charge par l’État.
On y voit clairement une méfiance vis à vis des jeunes étrangers, qu’il faudrait pourtant chercher à intégrer au plus vite.

Des campagnes qui contre-attaquent !

L’intégration est le mot d’ordre et la solution pour les associations qui défendent les migrants. Cette année la marque Benetton a choisi de collaborer une nouvelle fois avec le photographe Oliviero Toscani autour du sujet de l’intégration des enfant migrants.
De cette collaboration sont nés deux clichés où l’on découvre une classe de vingt-huit enfants. De treize nationalités différentes, originaires de quatre continents. Souriants. Avec l'avenir devant eux. Dix enfants - du Burkina Faso aux Philippines, de l'Italie au Sénégal - réunis autour d'une enseignante qui lit Pinocchio.

On retrouve tout de suite les valeurs de la marque et l’illustration de son slogan : “United colors of Benetton”, qui prend sens à travers ces clichés. Pour le photographe Oliviero Toscani, "Le problème du monde actuel est l'intégration (...) L'un des enjeux essentiels de l'avenir sera la manière avec laquelle nous saurons utiliser notre intelligence pour intégrer les différences, en dépassant la peur."
Ces deux images sont les premières issues d'un projet à venir de plus grande ampleur sur le thème de l'intégration sur lequel Toscani travaillera depuis Fabrica, le centre de recherche sur la communication du groupe Benetton.

Campagne Benetton © Benetton x Oliviero Toscani

Le CNR, le Collectif pour une nation refuge, a également sorti une campagne choc pour sensibiliser les citoyens au sujet des migrants. Il s’agit d’une vidéo réalisée gracieusement par Matthieu Tribes et interprétée par deux grands noms du cinéma français : Marina Fois et Mathieu Kassovitz. Le CNR dénonce les conditions actuelles du non-accueil des personnes exilées en France.

Loading...
par Natacha Couvillers

vous aimerez aussi

par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin