Watch movie | Communication - 7517 Words | Puella Magi Madoka Magica

Accueil / Société / News société / Si vous avez du mal à vous lever le matin, c’est un signe d’intelligence ! Et c’est prouvé

© Splendor Films
Société

Si vous avez du mal à vous lever le matin, c’est un signe d’intelligence ! Et c’est prouvé

par Natacha Couvillers le 9 janvier 2018
19 937 partages

Cette étude réalisée par Satoshi Kanazawa et ses collègues de la London School of Economics révèle que ceux qui ont du mal à se lever le matin sont tout simplement plus intelligents que les autres. Une bonne nouvelle pour tout ceux qui adorent repousser leur réveil indéfiniment… On vous explique !

L'alarme qui sonne le matin est peut-être le son qui nous fait le plus de mal. Il indique que la journée commence et qu’il est temps de sortir de sous la couette, de ce nid douillet qu’est votre lit… Et pour ceux qui ne sont pas du matin, sortir du lit relève très souvent de l’exploit. On a vite fait de qualifier ces personnes de flemmardes et pourtant ! Voici venu le temps de la déculpabilisation.

L'étude réalisée par le professeur Satoshi Kanazawa révèle que les personnes qui rechignent chaque matin à se lever seraient dotés d’une intelligence supérieure. Son étude, intitulée “Why Night Owls Are More Intelligent” (“Pourquoi les couche-tard sont plus intelligents”) explique cette différence.

C'est en étudiant les rythmes circadiens ( qui est le rythme biologique d’une durée de 24 heures environ) et en mettant en avant que les humains - comparés aux animaux - ne sont pas obligés de le subir et peuvent le contrôler, que Satoshi Kanazawa a fait cette découverte.
D’après l’enquête, les chercheurs ont pu voir que les gens qui se couchaient plus tard que ce qui est communément admis et qui ont du mal à se lever le matin, ont un meilleur raisonnement, sont plus structurés et donc au sens large sont plus intelligents.

Reculer son réveil de 5 minutes pendant 30 minutes serait donc un geste plus intelligent que de s’extirper du lit dès les première notes de notre alarme…

Loading...

via GIPHY

La professeure Marina Giampietro, qui a dirigé des recherches similaires quelques années auparavant explique que “multiplier les situations qui sortent des habitudes prérequises encourage le développement d’un esprit non-conventionnel, et des capacités à trouver des alternatives et des solutions originales. Et être debout la nuit et dormir la journée, c’est tout sauf normal. Ainsi, vivre selon ce mode de vie inversé pourrait améliorer certaines de nos compétences intrinsèques.”

Voilà une étude qui vous fera bien commencer la journée !

A lire aussi : Les gens grossiers sont plus intelligents et plus drôles !

Pour suivre l'actu, abonnez-vous à la newsletter buzz

par Natacha Couvillers 19 937 partages

vous aimerez aussi

par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin
par la rédaction d'aufeminin